Home Actualité Quelle est la réglementation du transport de viande fraiche ?

Quelle est la réglementation du transport de viande fraiche ?

300
0
transport-viande

Selon l’arrêté ministériel du 21/12/2009 qui précise les règles et principes sanitaires liés au transport de viande fraîche, toutes les denrées alimentaires périssables après leurs sorties d’établissement doivent être inconditionnellement maintenues à leurs températures de conservations sur toute la durée du transport. Quelles sont donc les conditions générales à respecter pour la mise en circulation des viandes fraîches ?

Conditions générales pour les engins de transport

Si vous choisissez comme moyen de transport les engins spécialisés qui répondent aux normes du Décret du 19/12/2007 inhérent aux conditions de transports des aliments, ils doivent offrir aux produits une bonne température de conservation pour chaque type de denrée tout au long du trajet. C’est pourquoi on trouve sur le marché des engins adaptés à la nature des aliments et il en existe une liste complète dans l’arrêté du 1er juillet 2008 qui précise les conditions de transport de ce type d’aliments. Pour vous offrir du matériel frigorifique de qualité, visitez ce site : https://www.iceshop.fr.

Vous pouvez prendre, en dehors des moyens de transports cités, des engins qui ont des caractéristiques proches de ceux définis par l’accord ATP. Quel que soit votre choix, vous devez faire des contrôles périodiques et garder sur vous l’attestation technique de conformité pour les contrôles routiers. Vous pourriez récupérer votre attestation ACT auprès du GIE CEMAFROID.

Votre engin devra, en outre, être marqué d’un identifiant selon sa température et ses caractéristiques. Ainsi, on a les identifiants suivants :

  • –          engin isotherme normal : IN ;
  • –          engin frigorifique renforcé de classe C : FRC ;
  • –          engin réfrigérant renforcé de classe B : RRB ;
  • –          engin calorifique normal de classe A : CNA.

Conditions générales pour les véhicules et conteneurs de transport

Concernant les véhicules et conteneurs de transport des viandes, le propriétaire doit :

  • –          s’en servir uniquement comme moyen de transport pour les viandes sans mélange parce que d’autres denrées peuvent les contaminer ou vice-versa ;
  • –          s’abstenir de transporter des denrées dangereuses qui peuvent altérer les caractéristiques qualitatives et sanitaires par contamination, pollution, émanations et apports toxiques. Sont exceptées de cette règle les drogueries d’hygiènes convertis en unités de vente, les boissons alcoolisées et les produits d’entretien ;
  • –          séparer les viandes des autres aliments en cas de transport simultané et les protéger dans leurs emplacements respectifs pour réduire les risques de contaminations ;
  • –          utiliser des réceptacles spécialisés pour la denrée, capables de maintenir et de contrôler la température des viandes.

Il existe, en dehors de ces conditions, une autre particulière qui ne s’applique que dans certains cas. En effet, vous devez vous équiper d’un dispositif qui respecte les normes en vigueur relatives à l’enregistrement automatique de la température de l’air pour les engins, véhicules et conteneur chargés de transporter :

  • –          les produits surgelés ;
  • –          les viandes hachées, les viandes réfrigérées, congelées ou surgelées tant que la durée de transport dépasse une heure.

Quelques dérogations aux conditions

Les conditions préalablement citées ne sont pas valables si :

  • –          la condition climatique rend difficile le maintien du froid durant le trajet ;
  • –          la distance depuis le lieu de chargement des aliments réfrigéré est inférieure à 80 km sans rupture de charge en cours de chemin ;
  • –          la distance depuis le lieu de chargement en citerne des laits et crèmes pour l’industrie est inférieure à 200 km également sans rupture de charge ;

Par ailleurs, pour arriver à l’établissement de décongélation, les produits de pêche congelés doivent parcourir une distance d’une heure inférieure à 80 km.